Championnat régional Occitanie 2018

Ce championnat s’est déroulé dans un cadre magnifique, à Saint Rome de Tarn, sur un parcours idéalement adapté au feeder,
Beaucoup de poissons, de belles brèmes sont présentes, des belles bronzées de 1 a 2kg qui font rêver tous les feederistes.

2ieme et 3ieme place dans ce championnat pour le PFC.

22 participants ,2 secteurs, 2 compétiteurs pour notre club : Cédric Thunes et Jérôme Dochez .
2 coachs : Gilles Regourd et moi-même.

Gilles Regourd, Jérôme Dochez (2ieme du championnat) Cédric Thune (3ieme) et Dominique Bonnecuelle.

Malgré un temps instable, les orages menaçants, la pêche s’est réalisée dans de bonnes conditions sous l’œil bienveillant de Bernard Humbert, toujours impeccablement efficace.

Le parcours est caractérisé par une belle rivière avec un courant présent surtout au large, plus faible coté compétiteur, nombreuses espèces : gardons, hybrides plaquettes, brèmes, carpes et …les prédateurs.
Vous savez : ces poissons venus de loin, l’est de l’Europe : le sandre si délicieux et L’encombrant silure.

Quand ils sont sur votre place vous vous posez des questions sans réponse, ils vous détruisent votre coup patiemment construit, affolent les poissons blancs et la pêche devient, comme on dit, très compliquée.
Jérôme connaît l’affaire et c’est un très beau sandre qu’il a pris à la 1ere manche et un silure d’un mètre à la 2eme, comme quoi, sans tomber dans une pêche spécifique à ces espèces , le réalisme paye, au feeder il faut être opportuniste…

2 manches donc sur 2 secteurs, sélectives, dures et stratégiques

La première

Une manche avec des poissons actifs, très variée en prises, des brèmes et des hybrides, des gardons bien présents, inégale selon les secteurs.

Cédric Thune 3ieme

L’incroyable deuxième manche

En me rendant sur le parcours le matin en voiture, je franchis le pont de saint Rome et une inquiétude m’envahit : les orages de la veille et de la nuit ont rendus l’eau couleur chocolat, terriblement opaque.
Le début de cette manche sur les deux secteurs fut d’une tristesse accablante, aucune touche, ni au loin, ni au milieu du cours d’eau, seul quelques pêcheurs en bordure, prirent quelques gardons et plaquettes parfois avec bonheur comme Frédéric Vernhes qui réalise une belle pêche au final.
Le doute entra dans les esprits au fil d’heures, un petit vent de panique gagna les compétiteurs.
Les consignes de Gilles Regourd furent très fermes : tenez vos positions, ne bougez pas, construisez votre coup, tenez bon, les brèmes rentreront .Pour appuyer son conseil, il signale que le barrage libérant ses eaux de pluie l’eau s’éclaircis peu à peu.
Devenant beaucoup moins opaque le miracle se produisit : les brèmes s’activent, tout bascule, les poissons vont sur les coups amorcés, une belle pêche commence 2 heures et demi après le début de la manche.
Nos 2 compétiteurs finissent sur le podium :
Jérôme 2ème et Cédric 3 ème

Classement du championnat régional feeder Occitanie.

Ce fut un beau championnat par son suspens.
En somme le feeder c’est avant tout appliquer une règle universelle de la pêche : avoir de la patience…. mais active.