Angers : CA FAIT REVER !

Championnat de France de deuxième division 2016 de pêche à la Plombée Zone RS

1 TONNE 200KG de poissons péchés en 3 jours, 3 x 5h, par les 30 pécheurs du championnat, ça laisse rêveur.

Mickael Letscher et Gilles Regourd remportent cette deuxième division et se qualifient pour la première division le 9,10 et 11 septembre à Anzème (23) où ils rejoindront un autre pêcheur du club, Gaspard Castet.

championnat-france-peche-sportive-feeder-PFC-7
Le podium de ce championnat de France de D2 RS de pêche à la plombée : 1er Mickael Letscher (au centre) 2ieme Gilles Regourd (a Droite) 3ieme Gwenael Maillard (à gauche)

A Angers, dans cette ville qui fleure bon la “douceur angevine” sur La rivière Maine, le championnat feeder D2 a tenu ses promesses en offrant à notre jeune club deux nouvelles lignes à son palmarès.

Compétiteurs et néanmoins amis, le tirage nous réserve une mauvaise surprise. Mickael, Vincent et Dominique s’affronteront dans le même secteur à chaque manche de ce championnat. Voila qui complique la tache et notre objectif prioritaire. Sur 4 pêcheurs du club qui participent à ce championnat de France de deuxième division, nous souhaitons que la majorité se qualifie pour l’échelon supérieur.

Les Cachalots ont bien organisé leur affaire, dans un style pharaonique décontracté (à l’image du président) et la pêche fut sur certains postes gargantuesques !

3 secteurs, 3 jours, 3 manches

Le secteur Jean Moulin

Superbe parcours assez sauvage, bien qu’en pleine ville, peuplé de petits monstres : de grosses brèmes, des silures, des aspes en surface chassant les alevins.

championnat-france-peche-sportive-feeder-PFC-3
Secteur Jean Moulin

Une richesse piscicole indéniable et une pêche qui fut pourtant assez technique pour réussir de gros scores. Notre équipe avait bien préparé ce parcours avec dans la deuxième manche le classement du PFC suivant 1er Vincent, 2ème Mickael, 4ème Dominique puis 1er Gilles lors du troisième round. Les folles chasses des aspes étaient présentes, la couleur et surtout le travail de l’amorce a eu, selon nous, une grande importance.

2 secteurs sur le quai Monge centre ville de Angers

2 secteurs magnifiques face à la cathédrale d’Angers, on est gâté… bien installé, la pêche fut caractérisée par des gros scores. Et ce n’est pas Gilles Regourd 1er (47 000 en 1 manche) ou Mickael Letscher 1er (50000 ! à la 3ème manche) qui diront le contraire.

championnat-france-peche-sportive-feeder-PFC-8 championnat-france-peche-sportive-feeder-PFC-4

Un parcours caractérisé par des bancs de brèmes énormes. Un score global de 1 tonne 200 on ne le fait pas avec du gardonneau mais avec de la bonne brème de Maine : 1000 à 3000 points. Elles étaient là mais pas sur tous les postes. Difficile alors de faire ces scores élevés. Il fallait de la régularité, de la ténacité, un peu de chance et du talent.

breme-de-angers

A ce propos un grand bravo à notre petit prince de l’équipe, Mickael Letscher qui cartonne par son talent et finit champion de France feeder de 2ème division avec un total de 92,4 kg, nul soucis pour son avenir …

championnat-france-peche-sportive-feeder-PFC-1
Mickael Letscher champion de France de 2ieme division feeder

Gilles Regourd, un habitué des podiums, comme on dit, le suit de très prés et finit vice champion avec toujours cette régularité impressionnante. A égalité avec 5 points, nos deux pêcheurs ne sont départagés au poids que par 4,2 kg … 2 brèmes sur les 3 jours !

championnat-france-peche-sportive-feeder-PFC-6

Vincent Hurtes, coupable malheureux, d’une 3ème manche catastrophique a, comme on dit, pris la porte du maintien.

championnat-france-peche-sportive-feeder-PFC-9 championnat-france-peche-sportive-feeder-PFC-11

Un grand merci à Jérôme Dochez, notre coach pour son dévouement et son aide.

Revenant de ce championnat, nous nous faisons cette réflexion : Angers est un petit paradis halieutique qui vaut bien le détour ! Le Team Sensas Cachalots 49 a bien de la chance, de Bouchemaine à la Loire en passant par Angers, la difficulté n’est pas de trouver du poisson, mais bien de choisir où alller pêcher !

Dominique Bonnécuelle et Vincent Hurtes